Tulku Tashi Rinpoché

Tulku Tashi Rinpochè

Tulku Tashi Rinpoché

Biographie

Tulku Tashi Rinpoché est né en 1985 dans la vallée de Yolmo au Népal au milieu de nombreux signes auspicieux. En 1990, S.S. Kyabjé Drupwang Pema Norbu Rinpoché le reconnaît comme réincarnation de Dorjé Tchang Jampel Gyatso Rinpoché. Également prophétisé et reconnu par Kyabjé Jhadal Sangyé Dorjé Rinpoché, il reçoit plus tard les bénédictions de confirmation de S.S. le Dalaï Lama. La même année, il prit les vœux d'ordination de S.S. Kyabjey Drupwang Pema Norbu Rinpoché et rejoint la grande université de Namdroling dans le sud de l'Inde. En 2007, après neuf années d'études, il obtient le doctorat en philosophie à l'Institut Nyingma Ngagyur d'études bouddhistes supérieures en Inde du Sud. Tulku Rinpoché Tashi a étudié la philosophie et les pratiques de méditation bouddhiste sous la direction de nombreux grands Rinpochés et maîtres, comme S.S. Kyabjé Drupwang Pema Norbu Rinpoché. En 2012 Tulku Tashi Rinpoché achève sa retraite de 3 ans 3 mois et 3 jours au monastère Namdroling. Aujourd’hui, nommé directeur spirituel de la Fondation Siddhartha au Népal selon les souhaits de Khenpo Chimed Rinpoché, Tulku Tashi Rinpoché assume la responsabilité des jeunes moines de la Fondation et la transmission de l'enseignement du Bouddha dans le monde entier.

 

Vie antérieure de Tulku Tashi Rinpoché en tant que Jampel Dorje Gyatso Rinpoché

Biographie 

Dorjé Tchang Jampel Gyatso Rinpoché est né dans la région du Kham au Tibet au milieu de nombreux signes auspicieux. En raison de ses empreintes karmiques, enfant, il avait une grande capacité à lire et à composer des textes.
Il est devenu un moine sous la direction du grand maître Orgyen Dongag Chokyi Nyima et a commencé son éducation avec Mugsang Khen Rinpoché Lérab Dorjé. Il a perfectionné les enseignements du Bodhi-caryavatara, la Voie du Bodhisattva.
Il a reçu de nombreuses transmissions et initiations de Jamgön Mipham Rinpoché, Dzogchen Rinpoché, Khenpo Shengag et Khenpo Sochoe Rinpoché.
Au Tibet, il a donné à plus d’un millier de disciples initiations et enseignements. Il était très érudit non seulement dans les soutras et tantras mais aussi en littérature et en science du débat philosophique. Il a été officiellement intronisé à la tête du centre de retraite du monastère Palyul.
Durant l'invasion chinoise du Kham, au début du vingtième siècle, et sous la férule de l'administrateur mandchou Zhao Erfeng (surnommé le "tueur de lamas") Jampel Dorjé Rinpoché a sécurisé le monastère Palyul et protégé les membres de la communauté. Par la suite, il a reconstruit le centre de retraite et a offert de nombreux articles et objets sacrés de bon augure. Après de nombreuses activités dans le dharma au bénéfice des êtres, il est entré dans le Mahaparinirvana Pema Weod, au Tibet. Sa crémation a été couronnée de nombreux événements tant auspicieux que miraculeux.

/